dimanche 6 août 2017

Survivre par Stéphanie BARDOU


Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.


Survivre (epub): 2.99 euro 


Maison d'édition : Auto éditié 
Nombre de pages : 
Prix epub: 2.99 euro 
Date de parution : 13 juin 2017
Provenance :  SP auteur

Où l'acheter? Bookelis 


RESUME: Je me livre en toute pudeur ,comment j'ai vécu avec ma mère et mon frère la violence conjugale. Un père contrôlant tout, rabaissant ma mère, les coups bas...
Pendant 18 ans ,j'ai vécu, j'ai vu sans voir.... jusqu'au jour où l'irréparable est arrivé. L'image restera gravée toute ma vie. Il a fallu que ce Geste se fasse pour que nous ouvrions enfin les yeux! Nous avons alors fui, fui cette violence.
Je décris le parcours que l'on a du faire suite à notre fuite: beaucoup d'obstacles se trouvaient sur notre chemin. Il a fallu qu'on apprenne à vivre normalement mais nous ne savions pas comment faire! Nous avons combattu nos démons .Ce n'était pas de tout repos mais nous y sommes parvenu. 
Puis je reviens sur le passé ,comment on a pu en arriver là!
À travers ce témoignage je veux montrer que l'on peut s'en sortir ,qu'il ne faut pas rester , endurer! Ce n'est pas une vie!
"On ne peut pas se sortir indemne, il y a toujours des séquelles plus ou moins importantes selon la personne. Il faut rester entouré et surtout en parler.
Quand j’entends des gens dire : 
—Bon, c’est bon maintenant cela fait des années que c’est arrivé, il faut tourner la page !
Ces gens n’ont aucune idée de ce que l’on ressent ! Comment voulez vous que les victimes avancent en entendant ce genre de phrases ! Ce que cela fait c’est que ça devient tabou et que l’on ose plus ouvrir la bouche de peur de se faire juger !




Je remercie l’auteure pour son service presse.

Il est toujours difficile pour moi de lire et de chroniquer des témoignages, surtout sur les femmes battues mais quand Stéphanie m’a proposé, j’ai relevé mes manches et je me suis dis allez c’est parti, si elle l’a écrit je peux le lire ;).

Le livre commence de suite après Le Geste, sans qu’il nous soit dis ce que c’était, si c’était la première fois ou pas. J’ai un peu regretté au début  mais au final, on apprend les choses au fur et à mesure et ce n’est pas plus mal. Je ne suis pas sûre que si j’avais tout su au début, j’aurais fini le livre.

Le livre paraît court pourtant il fait quand même presque 200 pages, l’auteure à réussi à nous narrer son histoire sans tomber dans le mélo ou dans la haine et je l’admire beaucoup pour cela.

Je recommande ce livre parce que le sujet est bien traité, réel, qui mieux qu’un personne qui l’a vécu pour en parler ? Ce livre doit être lu pour que cela n’arrive plus.