vendredi 7 juillet 2017

Le bureau de Laetitia Laroche

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.


Le bureau (broché): 12 euro 



Maison d'édition : Mademoiselle a trois ailes
Collection : scènes d'humour
Nombre de pages : 86 pages
Prix broché :  12 euro 
Date de parution : 19 juin 2017
Provenance :  SP Mademoiselle a trois ailes

Où l'acheter? : Amazon 


RESUME: Une fois passée l’émotion bien naturelle de l’annonce du départ en retraite de Robert, les passions vont très vite se déchaîner autour de la succession de son bureau. Convoitises, manipulations, trahisons, mensonges, usurpations d’identité, entre stratégie et séduction, tous les coups sont permis.
Monsieur Lenain, directeur de la filière française d’une multinationale allemande, reçoit l’ordre de sa hiérarchie de se séparer de deux de ses collaborateurs. Robert part en retraite. Ca en fait déjà un ! Mais lequel de ces employés va-t-il bien pouvoir virer ? Faut faire une liste et procéder par élimination.
Dans le même temps, chaque membre de l’équipe défile auprès du chef pour briguer le bureau du futur retraité et ainsi fuir l’open space.




Je remercie mademoiselle à trois ailes éditions pour l’envoi de ce service presse.

Je vais vous demander d’être clément car c’est la première fois que je lis une pièce de théâtre depuis le collège mais surtout que je la lis pour le plaisir.

J’aime bien la couleur jaune flashy de la couverture. Le fauteuil avec le soutien gorge reflète bien l’ensemble du livre.

Vous vous en doutez, comme l’indique le titre, l’intrigue se passe dans un bureau.

Le personnage principal, le directeur de l’agence, monsieur Lenain qui est sur la sellette. Déjà, rien que son nom prête à sourire (désolée pour nos amis « atteint » de nanisme mais c’est la cruelle vérité de notre monde).

Dans ce livre, les apparences sont souvent trompeuses et prêtent à rire pour notre plus grand bonheur. Tout les clichés y passent que ce soit les classique ou les moins connus sortis de l’imagination délirante de l’auteure.

Difficile de s’attacher à un personnage ceux-ci étant tous plus retors les uns que les autres.

Le livre étant très court, ma chronique le sera aussi forcément car je ne suis prolixe que quand je n’aime pas sniff.

Je conseille ce livre à toutes les personnes aimant le théâtre certes mais aussi à tous ceux qui aiment rire ou qui cherchent une lecture légère pour l’été, je vous assure que vous ne le regretterez pas.