jeudi 14 décembre 2017

Anne d'Avonlea T02 de Lucy Maud Montgomery

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.





Maison d'édition : Québec Amérique
Nombre de pages :  330 pages
Prix broché :  16.75 euro 
Date de parution : 6 avril 2007
Provenance :  SP maison d'édition  

Où l'acheter? : Amazon  


RESUME:
 Quand Matthew Cuthbert, son père adoptif, meurt subitement, Anne renonce à ses études et choisit de rester aux Pignons verts, aux côtés de Marilla. C'est ainsi qu'à seize ans et demi, elle se retrouve institutrice à l'école d'Avonlea. Au cours des deux années qui suivent, Anne se dévoue corps et âme à l'enseignement, et fait partager ses connaissances aux enfants avec la fougue et la passion qui la caractérisent. Et quand les jumeaux Dora et Davy, orphelins eux aussi, arrivent aux Pignons verts, Anne et Marilla voient leur belle sérénité s'évanouir, car les deux garnements vont leur en faire voir de toutes les couleurs. Anne d'Avonlea, c'est le portrait inoubliable d'une jeune fille du début du siècle, impétueuse et espiègle, d'une charmante naïveté, convaincue qu'un jour elle parviendra à changer le monde.



Je remercie les éditions Quebec Amérique pour l'envoi de ce service presse.

J'ai lu il y a quelques temps le premier tome aux éditions leduc's. Mais malheureusement comme toutes les éditions françaises, il n'y a pas de suite. Du coup j'ai été trés contente de recevoir ce tome en service presse.

En France, on trouve de tout mais surtout rien de transcendant. J'adore cette édition car quand on voit les tomes, ils se suivent, on voit que c'est la même série. Ils sont tous jaune moutarde avec une image différente selon le titre. On sait que c'est la collection Anne que l'on regarde la tranche ou la couverture. J'adore. rien que pour ça, il mérite déjà mon coup de coeur.

Concernant le livre, j'ai eu un peu de mal par manque de référence. La version du premier tome que j'ai lu était soit mal traduite soit beaucoup tronquée puisque rayon jeunesse. Du coup, parfois, il m'a manqué des références. Ou alors tout simplement des passages.

A la fin du premier tome, Anne et Gilbert, ont une sorte de statut quo, ils se sont parlés et dit ce qu'ils avaient à se dire mais ne sont pas amis pour autant. Dans ce tome, ils sont amis et crée même une association ensemble...

Mais ça n’enlève en rien le plaisir de la lecture.

Concernant Anne, je l'aime et en même temps je regrette qu'elle ait grandi (du grandir). Dans le premier tome, elle était trés espiègle, vive et faisait bien rire. Là à 16 ans, pour son époque, c'est une adulte et la mort de Matthew et le problème de Marilla, l'a font mûrir encore plus vite. Heureusement, il y a beaucoup de passages ou elle peut être "libre" et être elle même.

Et pour les bêtises, le flambeau à été repris par Davy. Quel sacripan celui là.... Alors qu'il a une sœur si mignonne.

J'ai toujours autant aimé suivre les aventures d'Anne, c'est toujours sympa d'avoir un personnage et de le suivre de son enfance au monde adulte même si là elle n'est pas encore tout à fait adulte. C'est là tout le paradoxe d'Anne, elle est grande et en même temps non. Elle garde une grande part d'imaginaire qui l'a rend plus proche de nous et on ne peut que l'aimer, que ce soit nous ou les autres personnages du livre.

D'ailleurs, dans ce tome, elle va encore faire chavirer des cœurs. Je ne parle pas d'amour, mais d'amitié pure. D'âmes sœurs comme ce plaît à le dire Anne. Elle est tellement simple, franche et gentille que c'est un rayon de soleil pour tout le monde.

Je la quitte à regret en espérant pouvoir lire prochainement le troisième tome ou elle sera âgée de 18 ans, presque grande mais toujours une enfant dans son coeur, j'espére.




mercredi 13 décembre 2017

Tout pour toi de Sara Agnès L.

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.





Maison d'édition : Librinova
Nombre de pages : 435 pages
Prix epub :  2.99 euro 
Date de parution : 8 décembre 2017
Provenance :  SP maison d'édition

Où l'acheter? : Amazon  


RESUME:Une rencontre explosive entre une princesse et un dragon…Quand Jay rencontre Kate, au bar, il lui fait un numéro de charme auquel la jolie rousse n’est pas insensible, bien au contraire! Mais quand il tente de l’attirer dans un coin discret, et que la jeune femme le repousse, il comprend qu’il s’est bien fait avoir : cette fille est vierge! C’est à peine si elle a l’âge légal pour être dans ce bar!
Si Kate apprécie avoir eu l’attention d’un type baraqué et tatoué, c’est surtout parce qu’il n’a rien à voir avec les garçons de bonnes familles qu’elle connaît. Jay est un homme, pas un gamin. Et même si elle a refusé ses avances avant que l’irréparable ne soit commis, elle est consternée quand des photos de sa danse lascive avec son cavalier font le tour des réseaux sociaux… et de son école!
Pour éviter d’avoir une mauvaise réputation, elle retourne au bar et demande à Jay qu’il fasse office de petit ami jusqu’à la fin de l'année scolaire. Amusé par sa proposition, il refuse l’argent, et exige plutôt des faveurs sexuelles. Choquée, Kate refuse et, de négociations en négociations, accepte de de faire un essai, mais à une condition : il ne doit surtout pas toucher à sa virginité! Jay accepte, déterminé à la faire changer d'avis.

Mais à quel prix?





Je remercie l'auteure pour sa confiance et l'envoi de ce service presse.

Je suis fan de l'écriture de l'auteure depuis des années.

J'ai lu quasiment toutes ses nouvelles, j'ai chroniqué Annabelle  ainsi que l'or et la nuit pour PTB, A moi et la muse.

Je ne trouve plus les chronique de seulement toi et je reviens chez nous ni celles de PTB, je ne sais pas pourquoi :'( mais pas grave, cela va me donner l'occasion de les relire pour refaire une chronique maintenant que j'ai plus d'ancienneté ;).

J'aime beaucoup la couverture avec la rousse flamboyante, elle représente pour moi, tout à fait Kate. D'ailleurs, je trouve que son prénom correspond tout à fait à son (sale) caractère 😉. 

Le résumé m'a fait de l’œil, surtout la partie princesse et dragon. J'adore quand les personnages ont des petits surnoms sympa comme ça et qui surtout leur correspond bien.

Comme je l'ai dit un peu plus tôt, Kate est vraiment trés fougueuse, courageuse et surtout pas gâtée contrairement à ce que l'on pourrait supposer de prime abord. Elle n'a qu'un défaut : elle ne sait pas ce qu'elle vaut. J'ai beaucoup aimé son évolution entre le début et la fin du livre. Et surtout, j'ai aimé qu'elle ne cède pas facilement.

Jay alias monsieur Dragon est assez hétéroclite. Extérieurement, il a tout du bad boy mais quand on creuse la couche, on s'aperçoit que c'est loin d'être le cas. Il est trés famille mais si son père ne lui rend pas. Son histoire lui permet d'ailleurs de prendre du recul et d'aider Kate.
Son seul défaut? Il ne sait pas ce qu'il vaut lol.

J'ai bien aimé le retournement de situation 4 ans plus tard, les rôles sont inversés à tout point de vue. C'est inattendu, rafraîchissant et excellent. Et surtout on rit beaucoup.

Petit coup de coeur pour Claudie, la sœur de Jay  et Annie la meilleure amie de Kate qui ont œuvré dans l'ombre sans en avoir l'air ^^.

Et surtout, précisons le pour celles qui ne seraient pas encore au courant pour les scènes chaudes toujours aussi bien décrites sans tomber dans le cru ou le choquant.

En résumé, encore un coup de coeur pour moi.








mardi 12 décembre 2017

Un roman pour noel de Chloé Vivet





Quelle maison d'édition?  Independently published 

Quand st-il sorti?  Le 20 novembre 2017

Quel format?  Papier et epub

Quel tarif? 9.99 euro (papier) et 1.99 euro (epub) 

Comment le trouver?  Amazon 

Comment je l'ai eu? Merci à l'auteure pour ce service presse 


Résumé:

Clélia adore Noël, de la décoration du sapin au dîner du réveillon en passant par les bonhommes de pain d'épices. Tous ses clients se montrent adorables durant cette veille de Noël jusqu’à ce que cet homme arrive devant sa table, l’air nonchalant, téléphone fixé à l’oreille. Pourtant Clélia doit avouer qu’il est le genre d’hommes qu’elle apprécie... Jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche. Il est finalement tout ce qu’elle déteste et elle ne s’attendait certainement pas à le croiser de nouveau le soir du réveillon...






Clélia est fan des fêtes de noël. A cette période de l'année, elle travaille dur dans le centre commercial mais les clients lui rende bien avec des sourires et la joie que l'on ressent avec les fêtes. Mais est ce le cas de tout le monde?

La vieille de noel, Clélia tombe sur un client des plus particulier et oui cet homme est le grinch. Malpoli, imbu de lui même c'est comme si la magie des fêtes ne lui faisait rien.

Malgré tout, elle garde le sourire en pensant qu'elle se rend chez ses grand-parents pour fêtes noël avec eux cette année ainsi que toute la famille. Sans oublier la futur belle famille de sa sœur. 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle que j'ai savourée accompagné d'un chocolat chaud. Je l'avoue. J'adore ces histoires sur le thème de noël. Normal avec les fêtes qui arrive à grand pas, ça fait rêver. 

J'adore la plume de l'auteure qui est fluide et nous transporte avec elle dans cette période pleine de magie. Une nouvelle courte rempli de rire et de magie de noël. Une romance à lire autour d'une boisson chaude pour savourer le moment.


lundi 11 décembre 2017

Free to Love







Maison d’édition : Auto Edition 

Nombres de Pages en broché : 238 pages


Prix Epub : 4.50 €

Date de parution : 2017

Ou l’acheter : Amazon

Provenance : Envoyé par l'auteur
     






 Travis croyait avoir enfin trouvé l’amour dans les bras de son amie Jen. Lorsqu’il a dû y renoncer, il pensait que sa bonne étoile l’avait abandonnée, mais parfois le destin vous joue des tours.
Rose a soif d’évasion depuis l’adolescence, mais se voit contrainte depuis le décès brutal de sa mère, de devenir le pilier d’un père démissionnaire, ravagé par la perte de l’amour de sa vie, mais doit surtout faire face à un frère trop protecteur, qui sombre de jour en jour dans la délinquance, ne supportant pas la disparition de leur mère.
Seul son travail d’infirmière lui permet de s’évader de cet asservissement familial et vivre cette liberté dont elle est privée.
Une rencontre va lui faire comprendre que la vie est trop courte pour ne pas en profiter.
Réussira-t-elle à briser les chaînes de cette autorité, et oser vivre la vie dont elle rêve depuis si longtemps ?
Travis parviendra-t-il à trouver l’âme sœur qu’il recherche ?
Pourront-ils s’aimer en toute liberté ?





"Free to love" est le deuxième tome de Peggy LS, le premier "back to life" à été une très belle découverte un moment de pur plaisir.
J’adore💓 la plume de Peggy LS, elle est fluide et tient le lecteur en haleine, elle nous donne le point de vu de plusieurs personnages, ce qui donne un rythme très intéressant. Les passages intimes sont décrits avec délicatesse, ce qui leur donne plus de passion. Un beau de travail de recherche a du être fait pour certains passages, je pense.
Dans ce nouveau roman nous retrouvons Travis le beau cousin de Juliette, nous retrouvons également celle-ci toujours aussi extravertie, Jen et Adam qui file le grand Amour et les personnages du premier opus toujours attachant. J’ai beaucoup aimé avoir des nouvelles de Jen et Adam même si il ne font que de petites apparitions, mais quelles apparitions ! 😉
Travis ce beau gosse qui pensait être amoureux de Jen. Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec Rose. Lui aussi a souffert par le passé d’une rupture qui l'a détruit et cette souffrance, il a peur de la revivre. Il est très attachant, je crois que je c’est mon personnage coup de cœur !💓

Nous allons également faire la connaissance de la belle et jeune Rose, elle est passionnée par son travail, elle n’a pas un passé facile, le décès de sa mère, lorsqu’elle était jeune,  lui pèse sur sa vie de bien des façons ! Elle s’occupe de son père et subvient au besoin de sa famille, c’est une jeune femme qui rêve de pouvoir aller boire un verre le soir avec ses amis, de trouver l’amour, de liberté mais son grand frère Noah trop protecteur la contraint à rester chez eux après le boulot. Et son père vit dans sa bulle, il n’arrive pas a remonter la perte de sa femme et se noie dans l’alcool.
Son frère Noah était voué à un belle avenir de médecin mais après le drame qui les a touché tout s’est effondré pour lui, il sort et fréquente des voyous d’un gang de la ville, Rose pense même qu’il doit se droguer. Il n’a en tête que de se venger du meurtre de sa mère, ce qui le met dans des situations dangereuses.
L’histoire de cette famille est si bouleversante, que j’ai été touchée et plus on avance dans la lecture plus on apprend à connaître Rose, Noah et Travis  plus on a du mal à lâcher le roman, entre la magnifique histoire d’amour  qui va naître entre Travis et Rose. L’amour aussi que se porte Rose, Noah et leur père même si parfois cette amour peut être étouffant par les tourments de Noah et la démission de leur père.
L’intrigue est très bien tenue et je vous garanti que je suis passée par plusieurs émotions ! Je l’ai lu d’une traite voulant absolument connaître la fin de cette histoire.
C’est une lecture que je vous recommande vivement ! Si vous n’avez pas lu le premier tome, vous pouvez lire celui-ci sans soucis, mais ce sont deux histoire magnifique alors n’hésitez pas et moi j’ai hâte de lire le troisième avec une grande impatience.
Je remercie Peggy LS de sa confiance et de son service presse. J’ai eu la grande chance de la rencontrer au salon du livre de Mons, un moment très agréable !💓

samedi 9 décembre 2017

#Homonymes 11 : Le club des gentlemen




Coucou, voila le rendez-vous du blog qui va vous présenter des livres qui ont le même titre et dont le contenu n'ont rien à voir.

Voila l'homonyme du jour: Le club des gentlemen 







"Ce soir, Morland dansera avec moi !" Lady Amelia d'Orsay sait bien qu'il n'y a aucune chance pour que celui que l'on surnomme le "Duc de Minuit" l'invite ce soir-là. Riche comme Crésus, il fait partie du club le plus privé de Londres et a toute la gentry à ses pieds. N'empêche que, de gré ou de force, ils valseront ensemble. Car Amelia a une requête pressante à lui adresser concernant son idiot de frère. Jack a beau être irresponsable, elle l'aime tendrement, et cela lui donne toutes les audaces. Toutes ? Pas sûr. Osera-t-elle devenir... duchesse.








Leurs conversations sur toutes sortes de sujets sont tour à tour, drôles, émouvantes, scandaleuses, torrides et profondes. Douglas propose des outils et processus innovants d'Access Consciousness, des révélations instructives et des informations incroyables sur la façon de parler à une femme, comment stimuler son corps, comment créer des orgasmes par expansion plutôt que par contraction, et comment créer des relations sexuelles et amoureuses à partir d'une conscience de ce qui est plutôt qu'a partir d'un point de vue figé sur ce qu'elles sont censées être. A propos des relations amoureuses, il dit Parfois les gens me disent: 'tu n'aimes pas les relations amoureuses.' Non. Le fait est que je n'aime pas les relations amoureuses néfastes. Je ne vois aucune raison pour qu'il y ait une relation amoureuse néfaste. Si tu as une relation amoureuse, elle devrait être quelque chose qui ajoute à ta vie et la rend encore plus superbe, meilleure et plus ludique. Si une relation ne te procure pas ça, pourquoi en avoir une? Douglas parle aussi du fait de se faire confiance en tant qu'homme, de créer un sentiment de coopération avec les autres hommes, et de découvrir ce qui ferait de ta vie un enchantement.





Lequel a votre préférence?


vendredi 8 décembre 2017

Je suis en CP, Tome 18 : Les toilettes de l'école de Emmanuel Ristord (Illustrations), Magdalena

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.






Maison d'édition : Flammarion jeunesse
Nombre de pages :  32 pages
Prix broché :  5.60 euro 
Date de parution : 16 mars 2017
Provenance :  SP maison d'édition  

Où l'acheter? : Amazon  


 RESUME: Mia se tortille sur sa chaise. Bob l'imite en se moquant. - Qu'est-ce que tu as ? demande Fatou. - J'ai envie de faire pipi, dit Mia. Heureusement, la récré sonne". 



Je remercie Brigitte des éditions Flammarion pour l'envoi de ce service presse pour Aleksander qui, comme vous devez le savoir, est rentré au CP, cette année.

Nous arrivons au deuxième trimestre et attaquons donc le niveau 2 pour parler de quelque chose de trés intéressants... les toilettes 😆.

Mais au delà du contexte géographique et matériel soulevés par Aleksander, c'est aussi une belle histoire d'amitié. 

Les phrases sont un peu plus longues que dans le niveau 1 mais toujours simple et compréhensible pour les enfants.

Le petit plus aussi, c'est de toujours avoir les mêmes personnages.

J'aime bien les petits jeux de compréhension à la fin sur la 3éme de couverture.

J'ai hâte de lire le niveau 3... enfin de me le faire lire en l’occurrence car normalement Zander pourra le faire 😉





J'ai pas tout compris, normalement les garçons et les filles ne sont pas mélangés... pas plus que les grands et les CP.

Sinon, j'aime bien les exercices, je fais les mêmes à l'école et j'adore ça.

jeudi 7 décembre 2017

Si un jour tu es à moi de Melanie Harlow (auteure)

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.










Maison d'édition : Hugo romance
Nombres de pages : 340 pages 
Prix broché : 17 euro 
Date de parution :  7 décembre 2017
Provenance : SP Maison d'édition 
Où l'acheter? : Amazon 


RESUME: Une liaison à durée indéterminée ? 
Quoi de plus désagréable que de se voir attribuer une place à la table des célibataires lors d'un mariage 

Claire a décidé que, cette fois, elle éviterait cette situation pénible lors du mariage d'une amie. 

Il faut juste qu'un homme l'accompagne. Pas n'importe qui. Un homme beau, disponible, qui fera baver d'admiration toutes les autres invitées. Claire n'a pas l'habitude de mentir mais pour une fois... 
Elle va alors louer les services d'un escort pour la soirée. 
Theo dépasse toutes ses espérances et lui donne envie de plus. Beaucoup plus. 
Mais que se cache-t-il derrière le masque séduisant et décontracté de Theo ? Il a son lot de problèmes à régler et il n'a pas tout dit à 
Claire, qui n'aime pas beaucoup les secrets. 
S'il veut vraiment que Claire lui appartienne, il devra s'ouvrir à elle.








Je remercie Magali et Yoan des éditions Hugo pour l'envoi de ce nouveau roman pour mon blog.

J'ai déjà lu et eu un coup de coeur pour Si nos chemins se croisent du même auteur et celui ci en a été un aussi même si je suis un peu déçue.

J'aime autant la couverture que le premier car pareil,elle est sobre avec des couleurs claires. Et ouf, cette fois Alek n'a pas comparé le mannequin avec Kendji Girac lol.

J'aime beaucoup Claire, elle a beaucoup de similitudes avec Margot. Elle est riche, mais pas pourrie gâtée. Elle est timide voir introvertie et pourtant elle fait des merveilles avec les enfants.

J'ai à la fois aimé et détesté Théo. Comment peut on être si protecteur envers sa famille et aussi con à la fois?... grand mystère humain lol.

J'ai toujours autant aimé l'humour de l'auteure, surtout la fin. En plus c'était trop mignon.

Je suis toujours aussi amoureuse de Jaime et Quinn qui pourtant n'ont pas leur histoire sniff.

En résumé, un excellent livre, encore un coup de coeur malgré un petit souci dont je vais parler plus bas, qui se lit trés vite. Une trés belle histoire, une fois commencée, on ne peut plus la lâcher....


ATTENTION SPOIL

























Ma micro déception, avoir lu les deux livres à la suite l'un de l'autre. bien qu'ils soient indépendants, c'est exactement la même trame.

Monsieur à des grosses casseroles. un coup c'est oui un coup c'est non.

Heureusement monsieur trouve quelqu'un à qui parler (Jaime dans le premier tome, ici c'est le frère de Théo) et pouf, le voila "guéri", il part chercher sa chérie pour la reconquérir...

J'ai déjà lu des livres avec la même trame, pas forcément du même auteur, mais là c'était super flagrant et ça déçoit un peu.


mercredi 6 décembre 2017

Entre ciel et mer... de Karina Halle

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.







Maison d'édition : Hugo roman 
Nombres de pages : 360 pages 
Prix broché : 17 euro 
Date de parution :  7 décembre 2017
Provenance : SP Maison d'édition 
Où l'acheter? : Amazon 



RESUME:" Pourront-ils aller jusqu'au bout de leur rêve ?"
Une new romance qui capte à merveille sous un jour nouveau, l'angoisse existentielle des jeunes de vingt ans. Un éclairage nouveau, à l'esprit cru, et au langage direct témoignant de la réelle sensibilité d'une auteure abonnée aux bestsellers et adulée par les critiques de USA TODAY. 
Joshua Miles, à peine plus de vingt ans, vit chez sa mère, accumule les petits boulots sans avenir et tourne en rond, jusqu'à ce qu'il rencontre Gemma Blackburn, une étrangère pleine de vie, débarquée de Nouvelle-Zélande. 
Ce qui débute comme une aventure sans lendemain, va rapidement constituer un véritable tournant dans la vie de Josh. 
Incapable de se sortir Gemma de l'esprit, il décide sur un coup de tête, de partir la retrouver en Nouvelle-Zélande, avec pour tout viatique un sac-à-dos, un peu d'argent et le nom de Gemma sur un bout de papier. 
Gemma, entichée elle-aussi, l'embarque pour un voyage-éclair autour de ce pays magnifique, durant lequel Josh va s'ouvrir à la vie, au plaisir, à l'amour, et aux chagrins d'amour qui vont de pair. 
Parce que lorsque l'amour vous embarque, il arrive qu'il ne vous lâche plus, même si vous savez pertinemment que vous devez lui dire adieu.










Je remercie Magali et Stéphanie des éditions Hugo romans pour l'envoi de ce service presse.

J'avais eu un coup de coeur pour la première série de l'auteure composée du pacte,de l'offre et du jeu.

Malheureusement, cette série là et moi n'accrochons pas.

J'ai persévéré 9 chapitres mais pas de déclic je m'ennuie pourtant on voyage mais non.

Un abandon pour moi ce qui est rare encore plus pour un Hugo 😢 .






mardi 5 décembre 2017

Les Douceurs d'Adrien de Céline Theeuws

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.








      Maison d'édition : Auto édition 
Nombre de pages : 222 pages
Prix broché :  8.90 euro 
Date de parution : 8 mai 2017
Provenance :  SP auteur 

Où l'acheter? : Amazon  


RESUME: Louise, une romancière atteinte de troubles obsessionnels compulsifs qui vit recluse dans son appartement parisien va faire la rencontre d’Adrien, un pâtissier créatif qui puise son inspiration dans la rue et dans les livres. Fermement décidée à ne jamais ouvrir sa porte, elle va se heurter à la détermination du jeune homme qui va s’insinuer progressivement dans son quotidien monotone rempli de rituels. 





Je remercie l'auteure pour sa confiance envers mon blog avec l'envoi de son bébé en service presse.

J'aime énormément la couverture, c'est d'ailleurs elle qui m'a attirée en premier. Simple, de couleurs pastels et pourtant trés représentative du livre et de son titre.

C'est seulement la deuxième fois que je lis un livre avec une personne ayant un toc, et c'est la première fois que c'est le personnage principal qui en souffre. Car c'est une véritable souffrance que l'auteure à su retranscrire avec des mots simples et percutants.

A voir la couverture et le résumé, on ne pense pas que ça serait un livre aussi "sérieux". On pense petite romance légère mais c'est loin d'être le cas.

Louise est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus normal avec une famille et des amis mais un jour tout bascule sans qu'on ne sache vraiment pourquoi, elle non plus d'ailleurs. c'est arrivé, progressivement certes mais c'est là et cela l'ennuie car du coup elle n'a plus réellement de vie.

Bien qu'Adrien ne soit pas le personnage principal, je l'ai beaucoup aimé, il est doux, patient, persévérant que cela soit en tant qu'ami ou en tant qu'auto entrepreneur. Il a un rêve qui m'a parlé même si je ne suis pas du tout sucre lol. D'ailleurs pour être franche, je ne connaissais pas la moitié des pâtisseries évoquées dans le livre.

Les autres personnages étaient peu présents mais pourtant indispensable au livre, et je m'attendais pas du tout à ce que le livre évolue dans ce sens.

Une trés bonne lecture, simple, sérieuse mais en même temps qui fait rire. J'en ressors certes avec beaucoup d'interrogations du genre à sa place que ferais je? Mais j'en ressors grandie. Merci à l'auteure.